Quel est le but de l’agroécologie ?

L’agroécologie procède à de nombreuses pratiques agricoles. Et pour qu’il puisse réussir parfaitement, alors les agriculteurs doivent respecter quelques principes comme exemple : le respect du sol, l’optimisation de la ressource d’eau, la maintenance d’une grande diversité d’espèces, la diminution des substances toxiques libérées dans la nature et la réduction de l’utilisation de l’intrant artificiel. L’agroécologie présente des avantages dans l’environnement ainsi que pour les agriculteurs. Mais quel est son objectif ?

Définition et caractéristiques de l’agroécologie.

L’agroécologie indique les alternatives agricoles qui unissent l’écologie (science de l’environnement) et l’agronomie (science de l’agriculture). Il est la solution idéale pour substituer les pesticides, pour bien amoindrir les résultats de l’agriculture sur le dérèglement du climat, pour diminuer les nitrates dans les rivières et pour présenter un aliment sain aux individus. L’agroécologie est une agriculture durable que l’agriculture conventionnelle en recommandant l’emploi massif de la nature comme cause de production en gardant ses capacités de renouvellement. Elle est établie comme un accès avec un objectif bien précis qui n’est autre que d’assurer les ressources naturelles et de diminuer les pressions dans l’environnement. Dans ce cas, l’agroécologie est un assortiment de méthodes agricoles modernes de l’écosystème. Son utilisation affermit l’indépendance des productions agricoles, surtout la diminution de l’utilisation d’intrants de système. Elle est l’occasion suprême de remporter un triple exploit économique, environnemental et social. N’hésitez pas à obtenir plus de renseignements sur l’agroécologie parce qu’elle répond à certains principes. L’agroécologie est caractérisée par son soutien remarquable des principes plutôt que des formules ou des règles de passage.

L’intérêt d’utiliser l’agroécologie.

La famine et la pauvreté restent des problèmes critiques dans le monde entier. Malgré la régression du taux de pauvreté mondial, la persévérance des différences sociales empêche sa suppression. Ces dommages sociaux sont suivis de plusieurs obstacles qui créent un blocage à la compétitivité ou au rendement des systèmes agricoles. La résistance des dévastateurs, les effets de la mutation climatique, la dégradation des sols et la multiplication du montant des intrants sont tous remarqués. Par conséquent, les produits agricoles sont mis en épreuve par ces défis sociaux. Chaque jour, l’incontestable compétition pour les nations est de ne pas savoir comment dissimuler la sécurité alimentaire, l’équilibre des territoires et le défi démographique. En fin de compte, l’intérêt de l’agroécologie est de mettre en place une solution active à ces risques en compagnie de l’agriculture durable et compétitive. Elle est également une avance de l’agriculture fondée sur un groupe de principes convoitant l’hybridation et la conservation de l’agroécosystème dans un point de vue de durabilité.

Les avantages offerts par l’agroécologie.

L’agroécologie présente de divers avantages que ce soit environnemental, social ou économique. De plus, elle offre plus de bénéfices, peu de productions, mais avec des travaux de meilleure qualité. C’est-à-dire que l’agroécologie provoque moins de profit, pourtant elle rapporte plus aux agriculteurs. Le but de ce type d’agriculture durable est d’étendre la qualité environnementale, sociale et éthique des produits et de la faire rémunérer par le consommateur. La valorisation des ressources locales  repositionne l’économie. Vis-à-vis des déséquilibres des montants de la nourriture, les agriculteurs diversifient leurs débouchés et leurs produits. En effet, ils découvrent une très grande sécurité. Plus précisément, il produit des nourritures de meilleure qualité avec la garantie de bonne santé. D’ailleurs, les populations ont une autonomie alimentaire ainsi qu’une stabilisation dans leurs terrains. La place des paysans dans la société se redresse d’où la consolidation et construction de relations sociales. En compagnie de l’agroécologie, les sols sont peu épuisés et la productivité de la biodiversité soutient les exploitations des risques climatiques et sanitaires. Les sols sont plus fertilisants, l’usage de l’eau est très optimisé, l’érosion et la désertification auront diminuer .

Engrais agricoles : commander directement en ligne
Pourquoi pratiquer l’agriculture biologique ?